Quelques jours avant la résurrection de Lazare, Thomas, disciple de Jésus, disait « allons aussi, afin de mourir avec Lui » (Jean 11:13). En effet la vie de Jésus était menacée par des religieux qui souhaitaient se débarrasser de Lui. Mais Jésus n’avait pas l’intention de mourir, à ce moment là, mais de donner la vie par la puissance de sa Parole à son ami Lazare !

Thomas était loin d’anticiper l’avenir avec foi car sa vision se basait uniquement sur ce qu’il voyait et ressentait humainement. Jésus se situait à un autre niveau, sa vision et sa mission consistaient à détruire les œuvres des ténèbres et non pas à les subir. Il n’était pas venu pour s’inscrire dans la liste des défaitistes et des perdants « d’avance ». Jésus pensait et vivait comme un gagnant. Même la mort fut vaincue par lui car il est le Prince de la vie. Jésus est ressuscité le troisième jour car la mort n’a pu le retenir.

Nous devons donc lutter contre notre tendance naturelle qui voudrait sans cesse nous tirer vers le bas pour nous donner une perspective faussée de l’avenir. La Bible dit qu’en notre Dieu, il y a de l’avenir et de l’espérance (Jér. 29:11). C’est la foi et l’espérance qui nous permettent de voir Jésus à l’œuvre, pour donner vie nos projets, à nos familles et à ce qui est mort dans nos cœurs. Croyons-le : demain sera meilleur qu’aujourd’hui, préparons-nous à vivre ce qu’il y a de meilleur de la part de notre Dieu.

Bon été, bon repos et revenez plein de feu et d’espérance pour la rentrée !

Pasteur Yvan CASSAR     

Cliquez pour partager :