Mes meilleurs vœux dans le Seigneur

Mes meilleurs vœux dans le Seigneur

Esaïe 43:19

Dieu fait une chose nouvelle
Sa grâce se renouvelle
Les épreuves ne peuvent rien changer
Dieu a décidé de nous aimer

Les forces pour cette année
Nous seront données
La paix et la joie renouvelées
Car Dieu est de notre côté 

Les difficultés ne nous nuiront pas
Si nous suivons Jésus pas à pas
Sans compter nous devons nous offrir
Et pour le Seigneur accepter de souffrir

Cette année Dieu nous appelle à servir
À lui donner tout avec le sourire
Rien ne pourra nous empêcher
D’avancer, d’aimer et de pardonner

C’est par la foi que nous vaincrons
Même le virus omicron
La confiance en Dieu
Est ce que nous avons de mieux

Continuons à aller de l’avant
Et nous serons surpris comme auparavant
Nous verrons Dieu réaliser nos rêves
Et nous donner une vraie trêve

Les géants, les montagnes et les tempêtes
Ne nous empêcheront pas d’avoir le coeur en fête
L’ennemi est vaincu et terrassé
Nous sommes bénis et protégés

Cette année nous réserve de grandes bénédictions
Nous verrons sa gloire sur la montagne de Sion
Dans l’adoration nous recevrons une nouvelle onction
Pour accomplir par sa grâce notre ordre de mission

Il y a encore des âmes à délivrer
Elles sont perdues et esclaves du péché
Par nos prières et notre amour
Nous devons aller leur porter secours

Cette année est une année de victoire
Dieu va nous rendre l’espoir
Les menaces vont disparaître
Et sa grâce nous faire renaître 

Ne cessons pas d’intercéder
Cette année Dieu va exaucer
Le temps de la joie est arrivé
Nous allons connaître des temps de félicité…

Bienvenue 2022 !
Yvan Cassar 

Un enfant nous est né

Un enfant nous est né

[Esaïe 9:5]

Il est venu notre sauveur
Pour nous délivrer du malheur
Du péché qui nous tenait liés
Et du mal qui nous oppressait

Sa venue a enfin tout changé
Sa grâce nous a totalement délivrés
De Satan qui nous malmenait
Et de nos fautes qui nous condamnaient

Un enfant nous est né
C’est pourquoi je peux me reposer
Dans les bras de mon Sauveur bien aimé
Serein je peux marcher en toute sérénité

Sa venue à Bethléem
A réglé tous nos problèmes
Il est le pain qui donne vie
Et la seule force qui vivifie

Il ne fut pas reçu à l’hôtellerie
Sans doute que les anges furent surpris
Le Prince du Ciel fut méprisé
Méconnu et même rejeté

Mais les bergers ont été grandement étonnés
Dans une merveilleuse nuit étoilée
Sa venue fut célébrée par l’armée des cieux
Les armes ont été déposées devant l’enfant précieux

Par les mages il fut adoré
Aimé, reconnu et révélé
Avec l’or, la myrrhe et l’encens
Jésus est le roi de tous les temps

Un enfant nous est né
Un Fils nous est donné
C’est le plus beau des cadeaux
Qui nous laissera toujours sans mot

Aujourd’hui nous voulons nous rappeler
Que le soleil d’en haut nous a visités
Nous sommes ses enfants rachetés
Ses fils et ses filles bien aimés

La haine d’Hérode fut déjouée
Même si Rachel ne fut pas consolée
Les plans du mal ne gagneront pas
Si nous suivons l’étoile pas à pas

Le message de Noël c’est la paix et la joie
Le divin enfant a mis le ciel en émoi
Si aujourd’hui nous recevons son amour
Sa Présence sera notre partage pour toujours…

 

La chair est faible

La chair est faible

[Matthieu 26 :41]

Soyons en vigilance rouge dans les jours à venir !

En cas de phénomène météorologique d’intensité exceptionnelle, on évoque ce genre de vocabulaire et de slogan pour définir une localité précise qui devrait subir des événements désagréables voire dramatiques. Cet été, n’oublions pas que nous ne sommes pas à l’abri du danger d’un réveil destructeur de la chair si nous négligeons notre vie de prière, avec les frères et sœurs et dans l’intimité de nos maisons. Cette Parole de Jésus est à la fois un avertissement face au danger imminent et un encouragement à la prière pour ne pas tomber et être emportés par le mal.

Lorsque les circonstances ne tournent pas en notre faveur, nous devons toujours être armés intérieurement pour ne pas être ébranlés par l’adversité et le Diable. Le Seigneur sera toujours à nos côtés, au fort du combat comme dans les temps de détente et de ressourcement. Aussi l’un comme l’autre nécessitent de notre part la plus haute vigilance, pour rester debout devant notre Dieu. Les temps de détente comme les difficultés ne devraient jamais constituer un passe-droit à la négligence de notre relation avec Dieu et de la prière.

Durant la période estivale, en vacances ou pas, nous devrions continuer de nous réunir avec l’Eglise, de prendre la Sainte Cène, d’étudier la Parole de Dieu, d’être remplis du Saint-Esprit et de chercher Dieu dans la prière, pour le réveil de notre pays. Restons humbles et dépendants du Seigneur en tous lieux et en tout temps car il est écrit : « Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber » ! (1Corinthiens 10 :12). La discipline personnelle, tel un athlète, nous maintiendra dans une dynamique spirituelle victorieuse. Il est donc de notre responsabilité de faire mourir notre chair et vivre notre esprit (Romains 8 :12). Entretenons la flamme intérieure de notre « communion avec Dieu » ainsi même si notre chair est faible, elle n’aura pas le dessus, ni le dernier mot…

Bonnes vacances à chacun, avec vigilance et discernement !

Une église sans tache, ni ride !

Une église sans tache, ni ride !

[Ephésiens 5:27]

L’église que le Seigneur revient chercher sur les nuées du ciel est une église sanctifiée par le précieux sang de Jésus. Nous sommes l’Eglise de Jésus-Christ. Ensemble nous formons Son corps spirituel. Aussi chaque enfant de Dieu est responsable de la qualité de sa vie spirituelle et morale devant Dieu. Nous sommes responsables de ce que nous regardons et de ce que nous écoutons. Nous pouvons hélas nous nourrir aisément de choses malsaines et impropres au Royaume de Dieu, de même que nous pouvons nous nourrir des bonnes choses que le Seigneur met à notre disposition comme Sa Parole et les cantiques spirituels (Ephésiens 5:19). Nous avons donc chaque jour le choix de paître dans les pâturages édifiants du Seigneur ou d’aller gambader dans les pâturages du péché et de l’impureté. Le livre de la Révélation dit : « Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin davoir droit à larbre de vie, et dentrer par les portes dans la ville ! » (Apocalypse 22:14)

Je dirai aussi que l’église que Jésus revient chercher est une église qui ne subit pas les outrages du temps et de la lassitude dus à une vie naturelle usante et desséchante. Là encore chacun est responsable du ressourcement de sa vie morale et spirituelle. Aujourd’hui comme hier, l’église a toujours été largement équipée en matière d’outils et de moyens pour son édification. Nous avons l’Ecriture à notre disposition, la Présence du Saint-Esprit et la possibilité de côtoyer des frères et sœurs qui aiment Jésus autant que nous, afin de garder notre fraîcheur spirituelle. La jeunesse disait quelqu’un, ce n’est pas une question d’âge mais c’est un état d’esprit. La jeunesse s’ancre dans le désir de découvrir toujours plus le Seigneur et d’aller de l’avant dans la vie qu’Il nous offre. Un cœur qui n’est pas régénéré, c’est un cœur prisonnier du scepticisme et du cynisme, pour lequel tout paraît suspicieux et négatif ! Nous sommes appelés à nous renouveler comme l’aigle des cieux et ainsi vaincre les fatigues morales de cette vie terrestre (Esaïe 40:31).

Soyons, avec l’aide de la grâce, toujours purs et jeunes dans notre cœur et nous serons prêt(e)s pour le glorieux retour de notre Seigneur Jésus !

Sois tranquille, le Seigneur te voit !

Sois tranquille, le Seigneur te voit !

Dieu interpellera un jour son peuple par cette question en Esaïe 40:27 : « Pourquoi dis–tu, Jacob, Pourquoi dis–tu, Israël : Ma destinée est cachée devant l’Eternel, Mon droit passe inaperçu devant mon Dieu ? ».

Nous ne devrions jamais nous fier à nos impressions. On demanda un jour à l’illustre homme de Dieu Smith Wigglesworth comment il faisait pour toujours être en forme. Il répondit en disant : « Je ne demande jamais à Smith Wigglesworth comment il se sent ! ». N’oublions jamais que le senti- « ment » souvent, pour ne pas dire toujours.

Le Seigneur voit lorsque nous sommes dans l’épreuve et que la vie devient pénible. Les disciples avaient été envoyés par Jésus de l’autre côté du lac, quand soudainement le vent de la bénédiction est devenu celui de l’adversité. L’Evangile signale que Jésus vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer (Marc 6:48). Ailleurs nous découvrons que Jésus vit cette femme courbée depuis dix ans dans la synagogue (Luc 13:12). La plupart des ecclésiastiques s’étaient sans doute habitués à voir cette femme souffrante mais pas Jésus. Jésus a brisé la chaine satanique qui liait cette femme depuis fort longtemps. Rien ne peut résister à la puissance de Jésus. N’oublions pas aussi que son regard est toujours chargé de compassion et d’amour (Marc 10:21; Matthieu 9:36; Matthieu 14:14; Matthieu 15:32 etc…)

Lorsque Pierre a renié Jésus, le regard d’amour de Jésus se posa sur Pierre sans condamnation. Jésus ne cesse pas de nous aimer et d’être à nos côtés lorsque nous chutons et encore moins lorsque nous traversons l’épreuve de la vie. Le Seigneur voit tout, y compris les injustices subies. Sachons donc nous confier en Lui et soyons assurés que notre droit ne passe pas inaperçu…

Pasteur Yvan Cassar

Coup de gel fatal !

Coup de gel fatal !

En ce printemps 2021, après un sérieux coup de froid, la production des nouvelles pousses vient de souffrir sérieusement. La presse relaie que 80% voire 100% de certaines productions seraient endommagées et donc compromises… Les vignes, les cerises, les abricots et bien d’autres encore auraient subi un coup fatal ! Le dernier coup de froid dévastateur remonterait à l’année 1980.

D’une autre manière, il nous est tous arrivé de subir des coups de froid destructeur ! C’est le coup de froid de mauvaises nouvelles et des difficultés qui nous mettent à terre. C’est le médecin qui nous annonce qu’un cancer est déclaré, le patron qui nous licencie ou une amitié de longue date brisée pour pas grand-chose…

Un ami et frère en Christ me racontait qu’un jour, en rentrant du travail, sa femme avait vidé la maison et était partie avec un autre ! Imaginez le coup de froid dans son âme… En un instant sa vie venait de chavirer dans l’océan du désespoir… Sa souffrance était abyssale et son coeur saignait beaucoup trop ! Des pensées noires l’ont envahi et comme il m’a dit : « J’ai préparé la corde pour en finir avec la vie ». Mais soudainement alors qu’il était en train de préparer la corde dans sa maison vide (mais pleine de douleur), il raconte avoir entendu la voix de Dieu dans son coeur lui dire : « Je vais t’aider à t’en sortir mais il faut te battre ». Ce fut la voix de Dieu qui raisonnait dans son coeur pour la première fois… Il a obéi à la Parole de Dieu et il fut restauré par la grâce divine. Dieu a restauré sa vie, il s’est converti à Christ et a même eu la joie de refonder un foyer.

Après un sérieux coup de froid, Dieu a réchauffé son coeur et lui a permis de produire du fruit à nouveau. Notre Seigneur est le Dieu de la seconde chance et plus encore… Il n’y a aucun coup de gel qui puisse nous détruire si nous savons offrir les morceaux brisés de notre vie au Seigneur. Sa Parole et sa Présence sont la source du véritable et puissant réconfort. Venez à Jésus, il réchauffera vos coeurs et vos âmes, quel que soit le coup de gel de vos souffrances actuelles.

Pasteur Yvan Cassar