Esaïe 48:18 « Oh ! si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien–être serait comme un fleuve, Et ton bonheur comme les flots de la mer. »

Cultivons des pensées saines. Les pensées des hommes sont innombrables. Chaque jour nous pensons à des tas de choses plus ou moins bonnes d’ailleurs. Parfois nous ne le réalisons pas mais nous laissons germer en nous des pensées qui sont loin de nous faire du bien et de nous tirer vers le haut. Nous devrions toujours être conscients et très vigilants quant à la qualité de nos pensées car la qualité de notre vie en dépend. « Car il est comme les pensées de son âme » (Proverbes 23:7). Quelqu’un a dit : « nous ne pouvons pas empêcher les oiseaux de voler au-dessus de notre tête mais nous pouvons les empêcher d’y faire leur nid. » Nous avons reçu le pouvoir de penser à de bonnes choses et en particulier aux choses d’en haut, ne nous en privons pas.

Entourons-nous de gens positifs. Les gens positifs ont nécessairement des pensées positives. La foi est positive. Notre entourage est extrêmement important. Le climat favorise la pousse de certaines espèces de fleurs magnifiques. Notre entourage est notre climat. Nous devons être sélectifs lorsqu’il s’agit d’ouvrir tout notre coeur pour nous confier en quelqu’un. Nous devons être très rigoureux pour savoir à qui nous tendons l’oreille et le coeur. Samson a ouvert tout son coeur à Delila, quelle erreur tragique ! (Juges 16:18). Vous connaissez le dicton : « Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es » ! Jésus a favorisé le climat spirituel de son entourage en faisant sortir tout le monde de la pièce, avant de ressusciter la fille de Jaïrus (Marc 5:40). Le miraculeux en fut le résultat.

Vivons avec des objectifs clairs et précis. Trop de gens vivent sans savoir ce que Dieu souhaite pour leur vie. Ils n’ont aucune idée des intentions divines à leur égard. Ils n’entendent pas la voix de Dieu et sont constamment dans le doute et la confusion. Dieu nous a créés avec un but clair et une intention précise. Le psalmiste a écrit : « Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât » (Psaumes 139:16). Notre prière chaque jour devrait être animée par le désir intense de trouver et de faire toute la volonté parfaite de notre Père céleste. Faire les oeuvres pour lesquelles Il nous a destinés devrait être notre objectif numéro un. En servant le Seigneur dans le cadre de sa volonté, nous serons pleinement épanouis et productifs.

Oh ! Si tu étais attentif à ses paroles, tu serais certainement mieux dans ta peau 😉

Pasteur Yvan Cassar