[Daniel 3:19]

Quand les choses semblent aller de mal en pis que faire ? Pour n’avoir pas obéi aux ordres du roi, les 3 jeunes Hébreux furent jetés dans une fournaise chauffée 7 fois plus qu’à l’ordinaire mais, par la grâce du Seigneur, le feu ne les consuma point. Ils sortirent indemnes de cette fournaise chauffée 7 fois plus que d’habitude. Il est intéressant de noter l’attitude de foi de ces hommes au milieu de l’épreuve inédite de leur vie. Quand les choses vont mal, nous avons besoin de repères fiables et encourageants comme par exemple le témoignage magnifique de ces 3 juifs en déportation à Babylone.

Dans l’épreuve, ces hommes font preuve d’une détermination remarquable (Daniel 3:12). Le roi de l’époque exigeait que l’on se prosterne devant la statue qu’il avait élevée mais ces hommes refusèrent catégoriquement. Notons que cela n’est pas comparable à l’entêtement de certains extrémistes religieux qui confondent entêtement et obstination avec une sainte et sage conviction qui provient de l’Esprit de Dieu. Lorsque leur vie est en jeu, les 3 jeunes Hébreux n’hésitent pas à rester fidèles à Dieu. Ce sont des hommes déterminés à aller jusqu’au bout avec Dieu et pour sa gloire. Renier Dieu ne fait pas partie des options possibles pour eux. Beaucoup auraient sans doute, à ce moment là, fait marche arrière et tenté de se retirer, mais pas eux. Dans ces temps où la fournaise « du mal » chauffe plus que d’habitude, sachons rester attachés à notre Seigneur quoi qu’il en coûte.

Ensuite dans l’épreuve, ces hommes font preuve d’un courage remarquable (Daniel 3:17). Le courage, quelqu’un l’a dit, c’est la rage du coeur. Leur souffle n’est pas trop court. Ils ont encore du coeur pour affronter les flammes de la fournaise ardente de l’injustice. Ils sont traités injustement et durement mais ils ne se laissent pas décourager à la vue de ce qui les attend. En fait ils sont et seront assistés d’une façon extraordinaire. Dans la fournaise ardente, il apparut un quatrième homme. Nous savons que cette présence merveilleuse fut celle de notre Seigneur. Il est dit que l’odeur du feu ne les atteignit pas et qu’ils ne subirent aucun dommage (Daniel 3:27). Comme il est rassurant de savoir que, dans l’épreuve de la vie, le Seigneur est toujours là pour nous secourir et empêcher les flammes du péché et de la mort de nous nuire véritablement.

Enfin dans l’épreuve, ces hommes restent unis (Daniel 3:26). A chaque fois que l’Ecriture mentionne ces hommes, ils sont toujours nommés ensemble. C’est comme si régnait entre eux un attachement indéfectible. Il est bon lorsque nous traversons l’épreuve d’avoir des frères et sœurs et des amis sur qui l’on peut compter vraiment. Dans l’épreuve, il est important de rester unis les uns aux autres et de se serrer les coudes. Nous devons toujours réaliser que l’ennemi n’est pas notre prochain ou notre semblable. Face à l’adversité, prenons un tendre soin les uns des autres et sachons nous exhorter mutuellement à rester fidèles au Seigneur. Ensemble on sera toujours plus fort. Aujourd’hui sachons apprécier même à distance le lien spirituel qui nous unit les uns aux autres. Sachons remercier le Seigneur de nous avoir donné une famille unie et belle qui s’appelle l’église pour nous aider dans les moments d’épreuves actuels.

Avec vous dans ces jours de fournaise ardente et nous pensons tout particulièrement aux personnels soignants qui sont encore plus au feu du combat !

Pasteur Yvan Cassar