2 Corinthiens 3.18

« Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. »

Ce passage de l’Ecriture évoque clairement le lien qu’il y a entre ce que l’on regarde et ce que l’on devient. Nous devons être extrêmement vigilants avec ce qui captive notre attention et nos pensées en ce moment. Les yeux sont la fenêtre de l’âme. Si nos fenêtres sont ouvertes et orientées dans une mauvaise direction, toutes sortes de choses mauvaises peuvent alors nous pénétrer (odeur et insectes).

Dans le Cantique des cantiques, les yeux de la bien-aimée sont comparés à des colombes (Cantique 1.15, 4.1, 5.12). La colombe est le symbole de la paix et de la pureté, sans doute à cause de la douceur de son caractère et de la couleur blanc immaculé de son plumage. Nous remarquons dans la Genèse que la colombe de Noé ne put poser la plante de son pied nulle part, tant que les eaux n’étaient pas descendues (Genèse 8.9). A la différence du corbeau (considéré comme un animal impur dans la Bible), elle ne pouvait se poser sur les cadavres impurs du désastre produit par le déluge.

Satan cherche à attirer notre attention et à faire poser « les pattes » de nos yeux sur des choses qui ne glorifient pas le Seigneur. Dieu ne condamne pas le premier regard qui ne dépend pas de notre volonté mais le second oui ! Aujourd’hui choisissons donc de poser nos yeux sur Jésus, comme la colombe s’est posée sur Lui, le jour de son baptême.

Samson avait un problème avec ses yeux en regardant les « jolies filles », malheureusement nous savons tous ce qu’il est devenu (Juges 14.2, 16.1) ! Sa fin fut tragiquement celle d’un esclave participant à amuser la galerie des ennemis d’Israël (Juges 16.21). Puis il mourut, rongé par la vengeance (Juges 16.28). Quelle triste fin pour un homme qui avait un destin glorieux…

Il est dit de notre Seigneur que Ses yeux sont trop purs pour voir le mal (Habakuk 1.13), soyons comme Lui (1 Jean 4.17).

Pasteur Yvan Cassar