[Matthieu 1:23b]

Ce fut le glorieux message que Joseph, le fiancé de Marie, reçut divinement dans un songe. Alors qu’il pensait rompre secrètement avec sa fiancée, le Ciel est intervenu afin que cela n’arrive pas. Joseph fut effondré quand il apprit que Marie était enceinte. Joseph craignait Dieu et n’avait aucun rapport sexuel avec Marie tant qu’ils n’étaient pas mariés devant Dieu et devant les hommes. Ayant été apaisé et informé que l’enfant Jésus serait le Messie et le Sauveur de l’humanité, Joseph mit un terme à son projet de rompre avec Marie. Il venait ainsi d’apprendre que la vieille prophétie d’Esaïe venait de s’accomplir par la divine venue de Jésus (Esaïe 7:14). « Dieu avec nous » fut l’accomplissement de cette glorieuse prophétie d’Esaïe. Elle a pris du temps pour s’accomplir mais aujourd’hui elle est une pleine réalité pour nos vies. Dieu est avec nous en tous lieux et en tous temps…

Dieu est avec nous lorsque nous traversons l’eau et le feu de l’épreuve (Esaïe 43:2). Les circonstances peuvent parfois nous sembler horribles. Nous nous sentons éprouvés et brisés au-delà du supportable. Toutefois, même lorsque nous sommes secoués et tentés de tout lâcher et de tout abandonner, Dieu demeure avec nous. Les difficultés de la vie ne signifient pas que Dieu n’est plus là à nos côtés. Cela ne signifie pas non plus que Dieu est en colère contre nous. La vie est tout simplement faite de passages à vide et de périodes difficiles. Nous ne sommes pas les premiers, et nous ne serons pas les derniers, à vivre des épreuves. On a parfois le sentiment de subir l’outrage de l’injustice et l’orage des mauvais traitements mais dans ces moments, faisons confiance au Seigneur. Comme les amis de Daniel dans la fournaise ardente, soyons assurés que le Seigneur est avec nous dans le feu pour nous protéger et nous délivrer. Dans le feu, seuls les liens des hommes furent consumés. Le feu fut sélectif. Il ne détruisit pas les hommes mais uniquement le superflu de leur vie. Jonas aussi a traversé les eaux de la souffrance et but sans doute la tasse plusieurs fois. Mais il fut aussi divinement assisté par la grâce de notre Dieu. Dieu était à ses côtés malgré sa désobéissance et sa rébellion chroniques…

Dieu est avec nous lorsque nous avons mal (2 Corinthiens 12:7). La souffrance restera toujours un mystère. Le silence de Dieu aussi ! Le niveau de souffrance que nous pouvons connaître varie en fonction de ce qui nous arrive et des épreuves que nous traversons. Mais tôt ou tard, la souffrance aiguë s’invite dans toute vie humaine. Elle peut être morale ou physique. Elle peut provenir de la maladie physique ou de crise personnelle liée à des circonstances pénibles sur le plan familial, professionnel ou autres… Personne n’aime souffrir. Chacun est à la recherche permanente du bonheur et du soulagement des fardeaux de l’âme. Il y a des coeurs qui souffrent et qui ne trouvent pas le bonheur car ils ne le cherchent pas là où il faut. Le bonheur et l’apaisement de la souffrance existent. L’antidouleur par excellence se trouve uniquement entre les mains de notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ. Il est le seul qui puisse apporter la solution à nos souffrances. Il est lui-même notre bonheur. Le miracle de la nouvelle naissance, de l’action de la Parole et de l’Esprit, est le moyen efficace qui peut nous libérer intérieurement des maux à la fois physiques, moraux et spirituels. Jésus peut adoucir les maux de nos âmes et de nos coeurs. Il a pris nos souffrances et nos tourments à La Croix. Il a subi le pire pour que nous soyons guéris, n’hésitons pas à nous réfugier en Lui. Il veut nous aider…

Dieu est avec nous lorsque tout va bien (Ecclésiaste 7:14a). Heureusement il est des moments où le printemps spirituel et moral revient. L’hiver ne dure pas toujours et la nuit dans nos âmes non plus. Cela n’est pas lié aux circonstances obligatoirement. Parfois celles-ci demeurent les mêmes mais c’est l’atmosphère de nos coeurs qui change. Dieu fait pleuvoir sur nous, non plus la pluie de l’épreuve mais celle de la bénédiction et de sa faveur. Son souffle divin est à nouveau dans nos voiles et tout à coup nous naviguons sur les vagues du bonheur et de la victoire. Nous nous savons aimés et pardonnés. Notre conscient appréhende à nouveau pleinement la présence du Seigneur. Nous chantons « gloire à Dieu ! » et nous nous unissons aux chants des oiseaux, de la nature qui s’éveille au printemps. C’est le temps du renouveau et de la grâce. Dieu est avec nous ! Mais il faut veiller toujours. Car c’est parfois dans les temps de délices que les plus grandes chutes arrivent. En tous les cas, c’est dans le paradis que l’histoire de l’humanité a basculé du mauvais côté. Quand tout va bien, veillons plus que jamais. L’ennemi rôde autour de nous… Soyons d’autant plus sobres après une victoire. Dieu est avec nous quand tout va bien mais l’ennemi nous guette de près. Ayons toujours en nos mains l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu et la truelle de la prière, afin de combattre pour et avec Dieu… Et nous n’aurons plus rien à craindre !

Pasteur Yvan Cassar