[Psaumes 32 : 8]

Nous avons tous été, dans notre parcours de vie, confrontés à des carrefours où la direction à prendre n’était pas simple. Des choix d’orientation difficiles peuvent nous plonger dans la confusion. Dans ces moments, toutes sortes de questions montent à notre esprit : que faire ? Où aller ? Vers qui me tourner ? Comment être sûr ? Nous cherchons alors souvent le conseil à droite et à gauche alors que le meilleur vient toujours d’en haut. Maintenant, bien entendu, on peut aussi être aidés par des bien-aimés qui possèdent en eux la sagesse de Dieu. Les carrefours de la vie seront toujours déterminants et il nous faut comprendre ce que nous devons faire dans ces moments…

La prière est le moyen par excellence qui nous met en contact avec Dieu (Luc 6 : 12). Face aux choix cruciaux de l’existence, on ne peut pas se tromper si l’on prend bien le temps de se placer à l’écoute de Dieu. Prier, c’est non seulement demander à Dieu mais aussi l’écouter. Sa voix tendre et douce s’adressera toujours à notre esprit pour nous dire : « voici le chemin ». Lorsque Jésus a dû choisir les douze apôtres, il a pris soin de prier toute la nuit avant de les appeler. Il ne devait pas se tromper dans ses choix. Ces hommes, excepté Judas, allaient devenir des instruments puissants entre les mains de Dieu et par le Saint-Esprit. Lorsque nous prenons du temps dans la prière, nous devenons plus sensibles au Saint-Esprit et nous aiguisons notre réflexion, notre discernement spirituel. Nous pouvons hélas toujours nous tromper mais la plupart du temps nous serons dirigés sur la bonne voie.

La Parole de Dieu est un guide sûr et fiable pour nous aiguiller comme il faut (Psaumes 119 : 9). Elle nous montre la voie de la sagesse et du succès. Elle possède des enseignements qui développent les principes indéfectibles du Royaume. Lorsque nous la méditons et que nous la pratiquons, alors elle nous guide vers le plan parfait de Dieu. Dieu parle par la Bible mais il parle aussi par les circonstances et la voix du Saint-Esprit dans notre cœur. Parfois il dit « oui », d’autres fois il dit « non » et d’autres fois encore, il dit « pas tout de suite ». Dans tous les cas, il répond par sa Parole si nous sommes ses enfants. La difficulté pour nous, c’est lorsqu’il dit « non » ! Dans ces moments-là on serait tentés de forcer le bras de Dieu mais attention danger ! Il est toujours dangereux de s’aventurer lorsque le feu est rouge ou lorsqu’il y a un sens interdit devant nous. Nous pourrions mettre notre vie et celle des autres en péril, rappelons-nous le cas de Jonas. Écoutons la Parole de Dieu et nous marcherons sûrement !

Pasteur Yvan Cassar