[Psaumes 84 : 6-7]

Cette vallée signifie littéralement « la vallée des larmes ». Le croyant peut et va sans doute tôt ou tard traverser des périodes de larmes. La souffrance est inéluctable. Elle fait partie de la vie terrestre. Les larmes peuvent couler sur les joues des enfants de Dieu. Mais Dieu est le Dieu de toutes consolations. L’Ecriture Sainte révèle bon nombre de vallées que le croyant sera amené à traverser avec larmes. Dieu est aussi le Dieu des vallées et il souhaite nous aider à les traverser.

La vallée de l’ombre de la mort (Psaumes 23 : 4) : c’est sans doute la plus connue. Elle apparaît dans le Psaume 23 où le Seigneur est identifié comme le berger de nos âmes et de nos vies. C’est toujours très douloureux de perdre un être cher mais nous pouvons compter sur le Seigneur et sur sa grâce toujours suffisante pour nous consoler. La mort est une réalité inéluctable qu’il nous faudra affronter si le Seigneur tarde à revenir. Nous savons que seule la génération qui connaîtra l’enlèvement évitera la mort physique. Sachons aussi qu’il y a d’autres types de morts que nous expérimentons tout au long de cette vie et notamment la mort à nous-mêmes. Cette mort est aussi une source de larmes parfois, mais tellement nécessaire pour l’accomplissement des plans de Dieu pour nous. La mort de l’orgueil, de la jalousie, de l’amertume, de la colère et de l’impureté est indispensable pour que la vie de Christ se manifeste pleinement en nous et au travers de nous…

La vallée de la tentation (Genèse 14 : 17) : dans cette vallée, Abraham fut tenté par le roi de Sodome. Ce mauvais roi voulait enrichir Abraham mais ce dernier refusa de recevoir quoi que ce soit de la part de cet homme, pas même un fil (Genèse 14 : 23). Abraham ne souhaitait pas avoir de communion avec ce roi impur. Ce roi est une image de l’ennemi de nos âmes qui souhaite nous entraîner à aimer le péché plus que Dieu. Nous devons être intraitables et radicaux face à ses propositions sournoises. Il n’y a rien de bon qui puisse venir de Satan. Il est un menteur depuis le commencement. Lorsqu’il vous dit de voler, mentir, critiquer, de vous venger et nuire à votre prochain, repoussez ses suggestions avec vigueur. Notre Dieu est l’amour et la paix. Nous devons ne laisser aucune emprise à l’ennemi sur nos âmes. Si nous résistons au Diable, il fuira loin de nous, c’est promis ! Dieu viendra nous bénir à la sortie de cette vallée et de ce désert de chagrin. Le meilleur est à venir et sa force est à notre disposition en ce jour pour tout supporter…

Pasteur Yvan Cassar