[Matthieu 9 : 9]

Cette Parole de Jésus fut adressée à Matthieu, assis au bureau des péages (centre des impôts de l’époque). Cet homme va se lever et suivre le Maître sans discuter et sans différer l’appel de Jésus. On pourrait se dire : « pourquoi lui et pas un autre ? » Mais c’est Jésus qui choisit ses disciples et ses serviteurs. L’appel de chacun est le résultat de la souveraineté de Dieu. Cet homme fut appelé à être apôtre pour servir de témoin dans sa génération. De tout temps le Seigneur a choisi des instruments pour son service et pour sa gloire… La qualité de notre appel dépendra toujours de la qualité de notre réponse…

Le Seigneur nous appelle avant tout à être avec Lui (Marc 3 : 14). C’est-à-dire à être en communion avec Lui. Répondons-nous vraiment comme il faut à son appel à la communion (1 Corinthiens 1 : 9) ? Dieu est un Dieu d’amour et ce qu’il veut, c’est passer du temps de qualité avec chacun de ses enfants. Trop d’entre nous sommes préoccupés par ce qu’il peut nous donner : bien-être, réussite sociale et succès. Quel bonheur pour des parents de savoir que leurs enfants les aiment non pour l’argent mais pour ce qu’ils sont ! La prière devrait constituer davantage un moment d’intimité et de communion avec Dieu qu’un temps de réclamation pour des bénédictions. Nous avons sans doute tous des progrès à réaliser dans ce domaine précis. Aimer Dieu de façon désintéressée est une marque de maturité spirituelle.

Le Seigneur nous appelle aussi à le servir avec les talents qu’il nous a donnés. Nous avons tous été créés avec un but bien précis. Nous sommes sur la terre non par hasard mais pour une mission divine. Notre objectif devrait être de faire tout ce que Dieu a prévu d’avance. C’est triste de voir des vies bloquées ou déroutées de ce que Dieu leur a destiné. Trop de vies hélas sont gaspillées et dilapidées dans toutes sortes de folies et de vanités. Que de temps et d’énergie précieuse gâchés dans des futilités au service d’autres maîtres que Dieu Lui-même. Nous avons tous des capacités physiques, intellectuelles et spirituelles que Dieu souhaite utiliser à son service et pour la cause de son royaume éternel. L’Eglise, plus que jamais, a besoin d’hommes et de femmes disponibles qui seront prêts à se donner à fond, y compris dans les temps difficiles. On a besoin dans l’œuvre de Dieu d’âmes persévérantes à nos côtés, surtout quand les choses se compliquent… Faites partie de celles-ci !

Pasteur Yvan Cassar