[1 Samuel 17:32]

Cette parole de David a été donnée lorsque le peuple de Dieu était sous l’oppression intimidante du philistin Goliath. En effet il y avait de quoi humainement être découragé devant l’imposante masse de muscles de ce géant… un guerrier exercé à tuer et à rompre tout ce qui est sur son passage. De plus ses paroles étaient outrageantes et humiliantes à l’égard de Dieu et de son peuple. Personne n’osait se mesurer à ce colosse impressionnant ! Excepté le jeune berger David animé par l’Esprit de Dieu. Ce jeune garçon, choisi par Dieu pour être le futur roi d’Israël, s’est clairement démarqué dans cet épisode, en confrontant le géant de la peur et du doute. Il a su être une solution et un moyen de délivrance pour son peuple. Sa foi et son courage furent, depuis, un exemple exceptionnel. Ce jour-là David n’avait pas nécessairement programmé de devenir un héros national et pourtant c’est ce qui s’est produit. Cet épisode nous apprend au moins deux choses pour rester combatifs dans les temps difficiles :

-Tout d’abord ne vous découragez pas car, si les hommes vous oublient, Dieu pense à vous. Dans un de ses Psaumes, David a écrit : … Le Seigneur pense à moi… (Psaumes 40:18). Son père, lors de l’investiture du futur roi, n’a pas jugé bon d’inviter le petit dernier, David, mais Dieu avait non seulement pensé à lui mais il avait aussi prévu de faire de lui le futur roi de son peuple. Vous pouvez avoir le sentiment d’être oubliés (voire rejetés) et mis de côté mais Dieu ne vous laissera jamais tomber. Ses projets pour vous sont bien au-delà de ce que vous pouvez penser et imaginer. Ne laissez pas certaines personnes déterminer l’altitude à laquelle Dieu vous a appelés à voler. Parfois vous serez réduits, voire méprisés par les jaloux et les petites visions de quelques individus mais Dieu a de grandes choses pour vous. Le destin des enfants de Dieu est glorieux. Vivre en sa présence glorieuse, c’est la plus grande des choses de la vie. Cela n’a rien à voir avec un statut social ici-bas mais avec votre position spirituelle. Ainsi votre vie est destinée à encourager et à être une source de bénédiction. Dieu ne peut pas vous oublier car il vous a gravés sur ses mains et sur son cœur.

-Ensuite ne vous découragez pas car votre force n’a rien à voir avec vos capacités naturelles mais avec le fait de la Présence de Dieu dans votre vie. David, avant d’être un héros, était d’abord et avant tout un homme de Dieu qui avait sur sa vie une onction. David était un homme de communion avec le Seigneur. Il appréciait prendre du temps dans la prière et la Présence de son Dieu. La prière n’était pas pour lui un rituel et une corvée mais un temps de délice et de relation d’amour avec son Père céleste. Il aimait Dieu et l’adorait de façon très poétique. David n’était pas juste un guerrier et un tueur d’ours, de lion ou de géants… Il était aussi un poète, musicien, chantre et berger de troupeau. Sa force n’était donc pas dans ses armes mais dans son amour pour Dieu. Une fronde et une pierre polie du torrent ont suffi pour terrasser le géant car Dieu était avec lui. Il n’eut pas besoin de l’armure embarrassante de Saül, le roi déchu. Laissons de côté les méthodes et cherchons la réalité de sa communion ! Ne nous décourageons donc pas car, même si nous n’avons pas de grands moyens, notre ressource pour vaincre l’adversité sera toujours en Dieu seul. Restons combatifs !

Pasteur Yvan Cassar